Week-end en van dans les Pyrénées-Orientales

Début novembre, nous sommes partis à deux le temps d’un week-end en van dans les Pyrénées-Orientales. Nous savions seulement où aller dormir le premier soir. C’est cette manière de voyager en van qui me convient le mieux. Prévoir un point de chute pour le premier soir et avoir en tête quelques activités à faire autour. C’est comme ça que l’on peut s’adapter par la suite à nos envies, la météo, notre énergie, etc.

Nuit 1 : Le week-end en van peut commencer

La première étape était de prendre la route depuis Barcelone pour nous rendre au Mirador de la creu de Fusta. Nous avions repéré ce spot sur park4night. Quand nous sommes arrivés, il faisait déjà nuit. Il y avait du vent et l’air était frais. Manger dehors ne nous faisais pas vraiment envie. On a pu prendre l’apéro à l’intérieur du van tout en cuisinant. Ce n’est que le matin que nous avons découvert le paysage magnifique qui nous entourait.

Réveil au Mirador de la Creu de fusta

Jour 1 : Découverte des Pyrénées-Orientales en van

Nous nous sommes activés pour préparer un super petit-déjeuner et tout ranger. Pour faire une simple tâche du quotidien, il faut plus de temps en van. Par exemple, pour faire la vaisselle, il faut soit dégager l’accès à l’évier soit sortir la bassine mise à disposition ainsi qu’un jerricane d’eau. C’est pour cela, que l’on trouve des stratégies au fur et à mesure du voyage, mais cela n’épargne pas d’enlever, remettre et déplacer les affaires plusieurs fois par jour. Après avoir tout rangé et se s’être lavé les dents tout en disant « Bon dia » aux marcheurs, nous sommes partis explorer les alentours.

Sans avoir regardé en amont les sentiers, nous sommes parties vers la montagne la plus proche. Nous avons croisé quelques randonneurs et observé les sommets, des départs de randonnées doivent pouvoir se faire depuis le mirador.

Après 1 h 30 de marche et 30 min de contemplation au sommet, nous sommes redescendus vers Bernard notre van et nous avons pris la route vers Camprodon. Petite ville Catalane, les habitants affirment leur envie d’indépendance. C’est une vieille ville très mignonne avec plusieurs petites boutiques du terroir. Nous sommes arrivés sur l’heure de la « siesta », la ville était un peu déserte. En général, les villes reprennent vie vers 17 h.

Village catalan de Camprodon

Après un café, nous avons repris la route et conduit jusqu’à Puigcerdà, ville toujours côté Espagnole. C’est une ville à 1202 mètres d’altitudes, elle est sur une colline au milieu des montagnes. Après une rapide visite de la ville, nous sommes allés en direction du spot pour y passer notre deuxième nuit.

Nuit 2 : Pyrénées-Orientales côté français

Nous avons traversé la frontière pour aller dormir au milieu de la forêt à Sainte Léocadie, côté français. Ce lieu n’est pas accessible en véhicule toute l’année. Sur park4night, il était indiqué que les vans passaient, mais pas les Camping-cars. En effet, ce n\’est que du chemin, mais ces 10 minutes moyennement carrossable valent vraiment le coup. En revanche, nous n’avons pas dormi au bon endroit, le GPS nous avait indiqué l’accès le plus court, mais qui ne passait pas avec le van. Ce n\’est que le lendemain matin que nous avons remarqué que le lieu pour dormir avec table et fontaine à eau était 5 min plus bas. Le lieu était vraiment chouette, il n’y avait personnes, nous avons croisé deux randonneurs et la voiture des gardes forestiers.

Sainte Léocadie

Jour 2 : Balade dans le parc régional des Pyrénées Catalanes

Pour ce deuxième jour de notre week-end dans les Pyrénées-Orientales, on a repris le van pour aller sur le circuit des 9 lacs à 1 heure de route dans le parc régional des Pyrénées catalanes. C’est un lieu de départ pour randonnée. Plusieurs itinéraires sont prévus autour des 9 lacs. Cependant, nous n’avons pas pu marcher dû à un contre temps. Ce sera pour une prochaine fois.

Lac des Bouillouses

La seule route qui monte au circuit des 9 lacs longe une petite rivière, la Têt. Il y a des tables et des barbecues qui ont été installés au bord de l’eau. Sur le retour, nous avons vu un feu encore allumé. On a préparé le café dans le van et rallumé le feu au bord de la rivière. Après une petite pause sur ce lieu magnifique nous avons repris la route pour rentrer à Barcelone.

C’était la deuxième fois que j’allais dans les Pyrénées-Orientales, mais la première fois en van. Nous avons vraiment envie d’y retourner, mais cette fois pour un week-end plus long. N’hésitez pas à nous recommander dans les commentaires des endroits sympas à explorer, si vous connaissez cette partie des Pyrénées.

Carte des différents lieux du week-end

Intéressez pour louer un de nos vans ?

Suivez le paguro pour accéder à la réservation d’un de nos vans Bernard ou Homard